À PROPOS

MHPanisset_september2020.jpg
MARIE-HÉLÈNE PANISSET EST À LA TÊTE DES FILMS DE L'HYDRE DEPUIS 1999

Formée en journalisme et  communication ainsi qu'en danse classique et en histoire de l'art, Marie-Hélène commence à travailler sur les plateaux de tournage comme directrice artistique en 1995. Elle produit et réalise ensuite des courts métrages de danse et de fiction qui s'illustrent dans des festivals à travers le monde (Le bonheur est dans les prés mais parfois c'est au fond d'un océan de souffrance qu'on finit par le trouver, Meilleur film au HDFest 2004; Une femme de bien bonne humeur, Meilleur court métrage expérimental au Kratkofil 2007 en Bosnie-Herzégovine), ainsi que trois longs métrages, une fiction (Lucidité passagère, 2010) et deux documentaires (Une nuit sans lune: Boat people 40 après, 2016, et Coming Home: par-delà Une nuit sans lune, 2021), exploités en salles commerciales. Marie-Hélène possède par ailleurs une solide expérience en effets visuels, ayant oeuvré comme productrice aux effets visuels sur des séries et longs métrages d'envergure (The Young Victoria, Black Summer, Big Little Lies 2 et The Morning Show). Elle est membre de la prestigieuse Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour avoir produit le court métrage Marguerite, nommé aux Oscars en 2019 dans la catégorie Best Live Action Short. En 2022, elle sortira le long métrage Two Straight Girls at a Queer Fest tourné aux États-Unis, dans lequel elle tient également la vedette aux côtés de Judith Baribeau, en plus de mettre en marché les 8 Captures d'audace (demi-heures musicales) qu'elle a produites et réalisées durant la pandémie avec la complicité du compositeur et musicien Charles Papasoff. À l'été elle s'envolera pour le Vietnam afin de compléter la trilogie documentaire amorcée avec Thi Be Nguyen sur l'exode des réfugiés indochinois.